Marché de l'emploi

Secteur culturel en Bretagne : 22 000 emplois et des métiers variés

Secteur culturel en Bretagne : 22 000 emplois et des métiers variés

Avec 22 000 emplois et près de 20 000 établissements consacrés à la culture, la Bretagne se place au 6ème rang des régions culturelles. Une spécificité qui participe activement de l’économie locale. Où se trouvent les emplois ? Qui sont les employeurs ? Et les métiers ? Explication avec la Direction régionale des Affaires culturelles (Drac) de Bretagne et l’Insee.

La Bretagne compte pas moins de 18 930 établissements ayant une activité dite culturelle (19 687 si l’on inclue la filière de la publicité). Un secteur qui rassemble plusieurs filières, plus ou moins importantes :

  1. La création artistique (69% des établissements) est le secteur le plus représenté en Bretagne. Il comprend les domaines des arts visuels et du spectacle vivant.
  2. L’industrie culturelle (16% des établissements) inclue l’audiovisuel, le commerce culturel, la presse et les éditions/traduction.
  3. Le patrimoine (11% des établissements) regroupe les domaines de l’architecture et de la conservation du patrimoine.
  4. L’enseignement culturel (4 %)

répartition-établissement-p

Quels sont les métiers de la culture ?

En 2012, un peu moins de 22 000 actifs bretons en emploi déclaraient exercer un métier culturel, soit 1,7% des salariés de la région Bretagne. Ces métiers sont occupés par des artistes, cadres et techniciens du spectacle, professions des arts plastiques et des métiers d’art, professions littéraires, professionnels de la documentation, du patrimoine, professeurs d’art ou architectes.

Une des spécificités du secteur de la culture est sa grande diversité de rythmes de travail et modes d’organisation. Les chaînes de télévision ou les radios, le commerce, la presse, certains établissements comme les bibliothèques ou les salles de spectacles, embauchent des professionnels salariés à l’année. À la fin de l’année 2012, environ 15 % de l’ensemble des établissements culturels déclaraient ainsi des effectifs salariés. Parmi ceux-ci, les plus gros employeurs se trouvent dans les secteurs d’activité de la presse (édition de journaux, dont les deux quotidiens régionaux que sont Ouest-France et Le Télégramme) et de l’audiovisuel (chaînes de télévision et programmes radio), de la gestion des bibliothèques et archives, et du commerce de produits culturels.

A contrario, les établissements orientés dans la création artistique recourent plutôt à des emplois non permanents. C’est notamment le cas dans le spectacle en raison du caractère largement intermittent de l’activité. Et pour rappel, en Bretagne, près de 70 % des établissements du champ culturel travaillent dans le secteur de la création artistique.

Où se trouvent les emplois en Bretagne ?

Les établissements culturels sont présents sur l’ensemble du territoire, qu’ils couvrent en totalité, même si des disparités sont à noter. En 2012, près de 64 % de l’emploi culturel breton est localisé dans les zones d’emploi de Rennes, Brest, Vannes et Quimper.

Plus précisément, les établissements tournés vers l’architecture sont plutôt regroupés dans les zones urbaines. Les établissements des arts visuels, du spectacle vivant sont eux davantage implantés sur le littoral et les deux métropoles de Rennes (33 % de l’emploi culturel régional) et Brest (11%), alors que ceux de l’enseignement artistique laissent apparaître des zones blanches notamment dans certains bassins d’emploi du nord et de l’ouest de la région (Loudéac, Morlaix, Saint-Brieuc…).

nombre-emplois-culturels-enLa zone d’emploi de Rennes est la mieux dotée

Partager cet article sur :

le 15/02/2017 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi