Entreprises qui recrutent

Max Digital Services : l’ESN « à part » qui a réussi le pari du collaboratif

Max Digital Services : l’ESN « à part » qui a réussi le pari du collaboratif

Max Digital Services est une société de services informatiques située à Pacé, au Nord-Ouest de Rennes. Si l’ESN n’a que quelques mois d’existence, elle n’a pourtant rien à envier aux acteurs du secteur et affiche déjà de beaux succès. La jeune start-up prend le contre-pied des ESN classiques, avec un parti pris qui fait des émules : « Les collaborateurs d’abord, pour des clients satisfaits ! ». A l’occasion de la Battle dev, les fondateurs reviennent sur leur entreprise.

Lancé en septembre 2016, le projet d’ESN porté par Matthieu de Marolles et Anthony Poignant est avant tout un projet humain basé sur le collaboratif. « Il y a encore une marge de manœuvre importante dans le secteur des services informatiques du bassin rennais pour faire de belles choses, avec en plus, une vie d’entreprise nouvelle » expliquait Matthieu de Marolles il y a quelques mois. Un message auquel ont été sensibles de nombreux professionnels de l’informatique et du digital puisque ce sont déjà 10 collaborateurs qui ont rejoint l’aventure. Dix profils très variés, tant par leurs parcours que par leurs domaines d’expertises : deux chefs de projet Scrum Master et Product Owner, un expert en traitement et analyse des données, un profil spécialisé en validation de logiciels, ainsi que des développeurs, jeunes diplômés, juniors, ou très expérimentés…

S’ils ont tous en commun d’être technophiles, un point essentiel les réunit : leur motivation et leur état d’esprit. « Ils partagent tous cette approche agile, collaborative et cet enthousiasme pour l’émulation collective ». Un critère sur lequel se basent les deux dirigeants au moment de recruter de nouveaux talents. Car rejoindre Max Digital Services, c’est avant tout un challenge. « La mission de nos salariés est double. Il y a la partie service chez le client, mais aussi la partie création de la société, à l’image de l’équipe. Nous créons et développons Max Digital Services tous ensemble. » explique Matthieu de Marolles.

Max Digital Services : l’ESN qui place le collaboratif au centre de ses valeurs

Max-digital-services---bure

Toujours à la recherche de talents

Déjà bien staffée, la jeune société de services souhaite poursuivre ses recrutements. « Après un début d’aventure aussi positif et enthousiasmant, nous allons continuer à chercher de nouveaux talents, mais sans nous précipiter. La rencontre fera l’opportunité. C’est notre leitmotiv et nous tenons à conserver cet ADN. Nous souhaitons former une équipe cohérente, avec des personnes de qualité, passionnées, qui sauront collaborer, partager et construire la société à nos côtés » précise Anthony Poignant. Quant aux compétences recherchées chez les candidats, deux technologies majeures se détachent : Java JEE et PHP Symfony, ainsi que l’automatisation de test et la qualification logicielle.

Découvrez-les lors de la Battle dev du 28 mars

Concours désormais connu et reconnu, la Battle dev revient le 28 mars novembre pour la 8ème saison. Organisé par RegionsJob, ce challenge de code permet aux développeurs de s'affronter virtuellement le temps d'une soirée et de postuler aux nombreuses offres des entreprises partenaires. « MAX DS a fait le choix de s’associer à la Battle Dev car les technologies du génie logiciel sont au centre de nos enjeux. En participant à ce type de recrutement, nous pouvons nous baser sur des éléments techniques concrets. Cela nous donne également de bonnes indications sur la motivation des personnes qui participent : pour participer à ce genre d’évènement, il ne fait aucun doute qu’elles sont passionnées ! » expliquent les deux dirigeants.Eux-mêmes passionnés par l’IT, Matthieu et Anthony font le lien entre la Battle Dev et une citation de Jean-Pierre Ellisalde, international de Rugby dans les années 1980 : « Un joueur phare, c’est quelqu’un qui est là pour éclairer, pas pour éblouir ». En d’autres termes, pour réussir ce concours, il faut savoir collaborer avec d’autres participants. Or, MAX DS est basée sur un modèle entièrement collaboratif, où les compétences techniques, la créativité sont au service des autres.

Une réelle opportunité d’évoluer et de se former

Au-delà des recrutements de nouveaux collaborateurs, les compétences recherchées seront également développées en interne, et en particulier sur des compétences comme la gestion de projets et le management. Pour cela, Max Digital Services est un véritable tremplin pour se former sur de nouvelles technologies et de nouveaux savoir-faire. « Nous avons pour objectif de faire évoluer les personnes avec qui nous travaillons. C’est une perspective intéressante pour un salarié, à laquelle nous attachons beaucoup d’importance. Il est tout à fait possible de faire carrière dans une ESN ! » assure Anthony. C’est pourquoi, la curiosité et la capacité « d’apprendre à apprendre » fait également partie des critères de recrutements, au même niveau que les compétences techniques.

Des projets challengeants

Aujourd’hui, l’ensemble des collaborateurs est mobilisé sur des projets d’envergure, de 5 mois à 3 ans, à la pointe des technos et des méthodes de travail. Des environnements de travail stimulants, aux enjeux stratégiques forts. « En faisant appel aux équipes de Max DS, les clients cherchent des personnes flexibles, agiles et qui maîtrisent leur sujet. Notre niveau d’exigence et notre état d’esprit font qu’ils ont confiance en nos collaborateurs et qu’ils les sollicitent pour de belles missions » analyse Matthieu. Pour l’anecdote, un défi a été lancé aux deux dirigeants de Max DS, par une entreprise qui souhaite leur confier son projet, de constituer une équipe de 5-6 développeurs Java JEE, juniors comme expérimentés, pour une future mission. Challenge accepted ?

Mais Anthony Poignant tient à le rappeler : « notre mission première est de rendre un service au client. Nous considérons donc chaque projet comme important, sans distinction aucune ».

MAXDS_cover_fixe

Ils ont rejoint MAX DS pour « ses valeurs collaboratives et sa vision différente »

D’horizons et de profils différents, tous les collaborateurs sont unanimes : ils ont rejoint l’aventure Max Digital services sans hésiter. Pourtant, l’idée de (re)travailler au sein d’une société de services ne correspondait pas forcément à leurs envies professionnelles. Ils nous expliquent pourquoi ils ont été séduits

Mathieu-Bonnelle« Après avoir passé 8 ans, en région parisienne, dans le secteur des médias puis dans une société de services de veille économique et de business intelligence, j'ai scruté le marché rennais et ai connu Max DS par une mise en avant sur OuestJob, qui présentait les idées et valeurs de Matthieu et Anthony. J'ai été sensible à leur discours qui correspond à mes convictions, mais aussi à la perspective de participer activement à la naissance d'une entreprise qui porte une vision différente. Après que nous nous soyons rencontrés, mon arrivée s'est faite très rapidement » - Mathieu Bonnel, Ingénieur études et développement

 Erwann-Legeay« Ayant fait le tour du projet sur lequel je travaillais au sein d’une ESN, je voulais voler vers d'autres horizons. Lors de ma recherche, je suis tombé sur un article parlant de MAXDS. J'ai tout de suite été conquis par leur projet, leurs valeurs et leurs méthodes de travail » - Erwann Legeay, ingénieur d'études et développement mobilisé sur un projet de gestion du SI d'un opérateur télécom, récemment diplômé d'un Master Génie Logiciel.

Des collaborateurs très proches mais aussi acteurs de la société de A à Z

« L'idée derrière Max DS étant d'être acteur du développement de l'entreprise, j'ai participé au développement de Max, dès mon arrivée. J'ai ainsi réalisé des entretiens d'embauche afin de connaître les futurs ‘MAXMEN’ et ‘MAXWOMEN’, et de savoir avec qui j'allais travailler. Le fait que tous les employés de Max voient à un moment donné des candidats permet de valider si ces derniers collent au projet et si on est prêt à travailler ensemble dans la même ambiance, ce qui est un énorme confort » explique Erwann avant d’ajouter : « au quotidien, je suis en prestation chez mon client, mais je suis régulièrement sollicité par Anthony et Matthieu pour déjeuner, passer à l'agence, discuter, réaliser des entretiens, effectuer mon suivi de mission et également pour participer aux ComCo »

« Chacun a un parrain dans la société, qui peut nous conseiller et avec qui on peut échanger au besoin. Puisque nous participons à la construction de notre cadre de travail et à l'intégration des recrues, ce sera bientôt à mon tour d’être parrain » ajoute Mathieu. En mission chez un client, Mathieu n’en reste pas moins proche de ses collègues : « je consulte la messagerie Slack de l'agence qui permet de garder le contact entre nous et d'échanger sur plein de sujets, et de nous entraider quand on rencontre un problème ou que l’on a un doute. Régulièrement nous nous retrouvons dans les locaux de l'agence pour discuter de la vie de la société »

Max-digital-services---bure

Sans hiérarchie, « les employés sont chouchoutés, libérés, décomplexés »

Bien que très expérimenté dans son domaine, Mathieu a vu en Max une opportunité encore nouvelle d’exercer son métier. « La volonté de créer une entreprise différente dans ses valeurs et sa gouvernance fait de Max une société à part. Par leur expérience, Matthieu et Anthony ont acquis des convictions et une attitude qui font la différence dans ce qu'ils mettent en place. Les personnes s'y retrouvent parce que ça correspond à ce qu'ils cherchent. On est dans la franchise, la bienveillance et le partage. On se sent impliqué dans la construction d'une entreprise de qualité, tant sur le plan humain que professionnel ».

Même constat pour Erwan qui apprécie « une nouvelle forme de management où le modèle pyramidal est abandonné. Il y a deux chefs au-dessus de nous pour la partie administrative mais au sein de Max, ce rôle perd complètement son sens. Cela permet de parler librement, de débattre, d'évoquer les problèmes plus facilement pour avancer ensemble dans le même sens. Toutes les décisions prises et sont réalisées avec notre appui général. Les employés sont soignés, libérés, décomplexés et je pense que cela se ressent chez un client qui voit arriver des prestataires complètement épanouis. Cela force la proactivité et c'est un gain pour n'importe quel client »

Envie de rejoindre la société Max Digital Services, ou tout simplement pour en savoir plus ? Prenez contact avec Matthieu de Marolles : 06 61 67 16 63 – matthieu.demarolles@maxds.fr

Retrouvez toutes les actualités de l’ESN sur leur site www.maxds.fr ainsi que sur Twitter et LinkedIn

En complément

Article réalisé en partenariat avec l'entreprise Max Digital Service

Partager cet article sur :

le 20/03/2017 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi Max Digital Services

Développeur PHP H/F

Max Digital Services recrutement Max Digital Services

Max Digital Services

Rennes - 35

CDI

21/05/2017

Développeur Web C# .Net H/F

Max Digital Services recrutement Max Digital Services

Max Digital Services

Rennes - 35

CDI

17/05/2017

Ingénieur Java Data H/F

Max Digital Services recrutement Max Digital Services

Max Digital Services

Rennes - 35

CDI

05/05/2017

Ingénieur Etudes et Développements Java EE H/F

Max Digital Services recrutement Max Digital Services

Max Digital Services

Rennes - 35

CDI

01/05/2017

> Max Digital Services recrute actuellement


Plus d'actualités sur entreprises qui recrutent