Marché de l'emploi

Les salariés au Smic toucheront 500 euros supplémentaires en 2015

Les salariés au Smic toucheront 500 euros supplémentaires en 2015

Le gouvernement a annoncé dans le cadre du projet de loi de financement rectificative une baisse de cotisations pour les salariés au Smic ou touchant moins de 1,3 Smic. Le but ? Augmenter leur rémunération nette à la fin du mois.

Au 1er janvier 2015, les salariés au Smic et ceux touchant moins de 1,3 Smic - 1879 euros brut mensuel - auront une bonne surprise. Alors que le gouvernement a annoncé une baisse des cotisations salariales, leur salaire net sera, lui, en effet augmenté.
 
Quelle hausse de salaire si je suis à temps complet ?

Pour les salariés à temps complet touchant très exactement le Smic, le gain sur leur fiche de paie devrait être de 43 euros par mois, soit 520 euros sur l'année. Un gain qui apparaîtra donc sous la forme d'une réduction de cotisations salariales.

Quel gain si je suis à temps partiel ?

Pour une personne qui ne travaille pas à temps complet, la baisse des cotisations sera calculée sur la base d'un 100%. Concrètement, une personne travaillant à 70% et touchant moins de 0,8 Smic (environ 900 euros net), devrait gagner 1283 euros net si elle était à 100%, soit 1,14 Smic. Dans un tel cas de figure, l'exonération de cotisations salariales atteint un peu plus de 23 euros mensuel (277 euros par an). Proratisé à 70%, cette somme s'élève donc à environ 16 euros par mois, ou encore 194 euros par an.

> Qui sont les salariés à temps partiel ?

Et si je gagne plus que le Smic ? 

Votre salaire est supérieur au minimum légal mais moins de 1,3 fois le Smic, le gain sur votre fiche de paie sera moindre. Dans son avant-projet de loi, le gouvernement fournit l'exemple suivant : pour un salarié touchant 1,2 Smic (20 814 euros brut par an, environ 1351 euro net mensuel), le gain sera de 14 euros par mois (173 euros sur l'année). Au final, cela représentera donc une augmentation d'environ 1% du salaire net.

Et si je suis fonctionnaire ?

Les fonctionnaires sont également concernés par la mesure mais le mode de calcul différera légèrement. Leur taux d'allègement sera plus faible mais il couvrira une rémunération allant jusqu'à environ 1,5 Smic. Un fonctionnaire au Smic obtiendra une baisse de ses cotisations de 2% maximum, soit un gain de leur rémunération nette d'environ 29 euros par mois, ou 348 par an.

> Salariés du privé et du public, les meilleurs ennemis ?

Présentée en conseil des ministres mercredi 18 juin, cette mesure doit maintenant être adoptée par le Parlement. Selon le gouvernement, elle concernerait 5,2 millions de salariés et 2,2 millions de fonctionnaires et militaires.



Partager cet article sur :

le 20/06/2014


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi