Marché de l'emploi

Les étudiants européens au Challenge du Monde des Grandes écoles

Cette année encore, le Challenge du Monde des Grandes Ecoles et Universités convie plusieurs dizaines d'écoles et universités européennes. A l'initiative de Carrefour, GDF-Suez et Schneider Electric, les étudiants de ces établissements prendront part à la compétition sportive et aux rencontres métiers. Le samedi 28 mai 2011 au stade Charléty, les étudiants et jeunes diplômés français croiseront donc sur la piste leurs homologues venus du Benelux, d'Angleterre, d'Espagne, d'Allemagne, de Suède...

La nouvelle dimension européenne du Challenge du " Monde des Grandes écoles fait écho aux préoccupations des entreprises dans un contexte mondialisé. Carrefour, GDF-Suez et Schneider Electric opèrent en effet sur un terrain de jeu mondial. Pour elles, le développement de la marque employeur et des relations écoles/universités passe désormais par l'international. Le Challenge du monde des Grandes Ecoles et Universités répond cette année encore à cette ambition en s'ouvrant notamment à de nouveaux pays.

Ainsi, Carrefour envisage de recruter 300 personnes en 2011, dont 50% de jeunes diplômés. "Nous cherchons des nouveaux talents pour alimenter nos programmes junior finance, junior marchandise et junior opérationnel, indique Annick Vergne, DRH de Carrefour France. Nous avons également lancé le programme Hauts Potentiels qui s'adresse aux meilleurs élèves des Grandes Ecoles et Universités. Nous avons besoin de talents de toutes les nationalités car nos clients sont eux-mêmes internationaux. Notre ambition : devenir le commerçant préféré dans les pays où nous sommes implantés."

Besoins de nouvelles compétences
De son côté, GDF Suez ambitionne d'intégrer, d'ici à 2015, 100 000 CDI au niveau monde. "Le Challenge est un vecteur de lisibilité des métiers du Groupe et d'attraction pour les étudiants étrangers, assure René Rozot, Directeur Campus-Marque employeur. Nous ne ferons pas de recrutement direct pendant le Challenge, mais du sourcing pour attirer les talents. Notre Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs dans le monde et plus de 50% de nos salariés sont recrutés en dehors du territoire national."

La présence d'étudiants européens au stade Charléty répond ainsi aux ambitions des entreprises. À l'instar de Schneider Electric, présent dans plus de 100 pays et à la recherche de nouvelles compétences : "L'énergie est face à l'une des plus grandes révolutions mondiales, rappelle Anny Régnaud, Directrice Gestion et Développement des Talents de Schneider Electric. Nous devons relever dès aujourd'hui le défi du développement durable et de l'économie verte. La diversité fait partie de nos valeurs et ce Challenge est propice à la rencontre de nouveaux talents. Nous vivons la diversité au quotidien." 

Partager cet article sur :

le 22/04/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi