Marché de l'emploi

La formation, moteur pour les salariés comme les entreprises

La formation, moteur pour les salariés comme les entreprises

67% des salariés français ont bénéficié d'une formation professionnelle au cours de ces cinq dernières années selon une enquête de l'AFPA. Si la formation renforce incontestablement l'employabilité des salariés français et leur motivation, elles bénéficient pour le moment surtout aux plus qualifiés. D'où l'intérêt de renforcer l'accompagnement dans les entreprises...

"Mieux connaître la perception qu'ont les salariés et les demandeurs d'emploi de la formation professionnelle", c'est la volonté de l'AFPA (Association nationale pour la Formation des adultes) à travers son enquête "Formation professionnelle et mutation de l'entreprise" réalisée entre le 26 avril et le 12 mai 2011. 67% des actifs ont bénéficié d'une formation au cours de ces 5 dernières années. Un chiffre encourageant qui démontre le succès grandissant de la formation auprès des actifs. Mais ils ne sont pas encore tous égaux devant les dispositifs destinés à favoriser leur évolution professionnelle et si elles ont pourtant tout à y gagner, les entreprises ont encore des efforts à faire en matière d'accompagnement.

Un levier de développement économique
Pour l'entreprise, la formation répond à trois enjeux : elle motive les salariés, elle assure leur employabilité et leur adaptabilité à long terme en sécurisant leur parcours, mais mieux encore, elle démontre la capacité de l'entreprise à innover et changer, et donc la rend plus performante.
De plus, la formation se présente comme un véritable outil pour le manager de proximité. Il identifie les besoins de ses salariés et participe à définir les projets de formation des salariés. On constate en effet que ceux-ci se tournent à 56% vers leur supérieur direct plutôt que vers leur service RH.

Un moteur pour les salariés
Les entreprises françaises sont en pleine mutation. Elles doivent évoluer en permanence pour s'adapter, et si les salariés comprennent bien cette problématique, ils vivent plus ou moins bien ces nombreux changements. Pour éviter un décalage trop grand entre l'entreprise et ses salariés, la formation est l'outil idéal. En favorisant l'évolution professionnelle, l'entreprise améliore la motivation des salariés. 60% des travailleurs qui ont bénéficié d'une formation jugent qu'elle a favorisé leur évolution.

Un manque d'information à déplorer
Cependant, l'enquête de l'Afpa note que le manque d'information sur la formation dont bénéficient les salariés est source d'inégalités. En cause souvent, la taille de l'entreprise : plus l'entreprise est grande, plus elle forme.
D'autre part, le niveau de formation initial du salarié joue également puisque les salariés sans diplômes sont plus nombreux à ne pas bénéficier de formation. Enfin, l'âge a aussi des conséquences. 63% des salariés de 25 à 40 ans ont reçu une formation au cours de ces trois dernières années. Plus on est ancien dans l'entreprise, moins on est formé. Et les salariés qui restent longtemps à leur poste sans évoluer sont souvent laissés de côté quand il s'agit d'être formé, faute de se trouver dans une dynamique d'évolution.

Pourtant, ce sont ceux qui ont le plus besoin d'être formé qui y ont le moins accès. La formation à destination des demandeurs d'emploi est censée compenser ce phénomène. Mais dans tous les cas, les séniors restent les plus lésés. 50% des salariés de plus de 40 ans jugent que leur entreprise ne porte pas assez d'attention à la formation. Les entreprises doivent donc faire un véritable effort d'accompagnement des salariés, car pour que chacun puisse "s'emparer" de la formation professionnelle, l'information est cruciale souligne Philippe Caïla, Directeur général de l'Afpa.

Enquête réalisée par Ipsos - Logica Business Consulting auprès de 4395 salariés et 400 chômeurs français.

Partager cet article sur :

le 17/06/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi