Marché de l'emploi

Intérim : maintenir 70.000 emplois et en créer 100.000

Intérim : maintenir 70.000 emplois et en créer 100.000

"8 propositions pour 170.000 emplois", tel est le titre alléchant du Livre Blanc 2012 des professionnels de l'intérim (Prisme). Ils souhaitent initier un débat constructif avec les futurs gouvernants en vue des élections en 2012, en faisant leurs propres propositions pour maintenir l'emploi et contribuer à en créer...

Comment maintenir 70 000 personnes dans l'emploi ?
Après le passage de la crise, maintenir l'emploi reste une priorité absolue pour l'année 2012. Pour y participer, le Prisme propose dans son Livre Blanc 2012 quatre mesures, consistant pour la plupart à élargir le rôle des agences d'emploi intérim :

- Accompagner les entreprises en difficulté et réduire ainsi le risque de licenciements, en permettant la délégation temporaire de salariés d'une entreprise en difficulté vers une entreprise en besoin de main d'oeuvre.
- Autoriser les agences intérim à prescrire des actions de formation et d'accompagnement dans le cadre de la "sécurisation des parcours professionnels".
- Favoriser le maintien dans l'emploi des seniors en abandonnant le principe de limitation de la durée des missions pour les seniors intérimaires.
- Favoriser l'emploi des seniors par le recours en créant la "délégation d'experts autonomes" pour certains besoins spécifiques des entreprises.

Quatre propositions pour créer 100 000 emplois
Il est nécessaire de consolider les bases d'une dynamique de création d'emploi.
Comme le rappelle le Prisme, "la question de la formation est capitale face aux évolutions du marché du travail et permet de pallier les difficultés de recrutement liées au décalage observé entre les compétences et les besoins des entreprises". 

- D'où sa proposition numéro 1 : satisfaire chaque année 30 000 non pourvues. 
- Décloisonner le reclassement des demandeurs d'emploi en renforçant la complémentarité entre opérateurs publics et privés, notamment en renforçant des partenariats entre agences emploi et Pôle Emploi.
- Renforcer l'engagement des jeunes, en faisant évoluer les limites actuelles telles que le délai de carence pour les missions d'intérim d'une durée de plus de 15 jours ; en autorisant les entreprises à renouveler les missions tout en conservant une durée maximale d'enchaînement des contrats...
- Mettre en place le Contrat de Mission à Durée Indéterminée (CDMI), un contrat optionnel qui permettrait aux candidats de bénéficier d'un accompagnement et d'une rémunération entre les missions.

Ainsi, avec ces propositions, la discussion avec les pouvoirs publics est ouverte, car le projet se veut réaliste et réalisable sans surcout pour les finances publiques...

Partager cet article sur :

le 23/12/2011



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi