Marché de l'emploi

Etudiants étrangers : la circulaire Guéant abrogée

Un an jour pour jour après sa publication, la très controversée circulaire Guéant qui restreignait la possibilité pour les étudiants étrangers de travailler en France va être remplacée par un nouveau texte, a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Un soulagement pour de nombreux étudiants étrangers. Manuel Valls, le nouveau ministre de l'Intérieur a confirmé aujourd'hui l'abrogation de la circulaire Guéant. Un nouveau texte devrait prochainement voir le jour et ainsi éviter aux étudiants de "ne plus être dans cette insécurité à quelques mois de la rentrée universitaire" a déclaré Manuel Valls. Et de poursuivre : "c'est une chance pour eux et c'est aussi une chance pour notre pays".

Quels changements pour les étudiants ?
Pour l'heure, le contenu précis du nouveau texte n'est pas encore connu. Mais selon le président de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), il devrait notamment interdire l'expulsion des étudiants dont le titre de séjour a expiré ainsi que la réduction des délais d'instructions des dossiers par les préfectures.

Une circulaire critiquée
Lors de sa publication, la circulaire Guéant avait provoqué un tollé au sein du monde enseignant et des professionnels. Quelques mois plus tard, pour faire taire les critiques, le gouvernement de l'époque avait alors décidé de l'assouplir. Les étudiants diplômés au moins d'un master et pourvu d'un emploi ou titulaire d'une promesse d'embauche pouvait alors bénéficier "d'un titre de séjour autorisant l'exercice d'une première activité professionnelle", détaillait la circulaire de l'époque. Un assouplissement qui n'avait pas permis de calmer la colère des universitaires.

Partager cet article sur :

le 31/05/2012



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi