Marché de l'emploi

Bordeaux : ville la plus tendance du monde

Bordeaux : ville la plus tendance du monde

Le journal américain Los Angeles Times vient de désigner Bordeaux comme premier endroit du monde à visiter en 2017 ! Connue pour ses vins et sa gastronomie, Bordeaux est également une ville au marché de l'emploi dynamique et attractif. Décryptage.

Cocorico ! Après avoir été sacrée ville la plus tendance du monde en 2016 par le guide de voyage Lonely Planet, c’est au tour du Los Angeles Times de désigner Bordeaux comme LA meilleure destination touristique pour cette nouvelle année. Un sacré coup de projecteur sur la cité du vin qui passe devant Boston, Cuzco et Arequipa au Pérou, Helsinki ou encore Hong-Kong. L’occasion de revenir sur cette métropole dynamique et attractive pour les salariés et chercheurs d’emploi.

Les secteurs et les métiers qui recrutent

En décembre 2016, Bordeaux comptait 27 811 entreprises (+4,9% en un an), dont près de la moitié ont recruté en 2016. Entre janvier et octobre, plus 720 000 embauches ont été déclarées. Parmi les secteurs qui ont participé de cette dynamique, hors travail intérimaire, on retrouve le secteur des services collectifs (89 000 embauches), les services aux entreprises (83 000 embauches) et les services marchands (80 000 embauches), sur des postes d’agents d’accueil et d’information, de standardistes, d’agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM), d’aides, d’apprentis, d’employés polyvalents de cuisine, d’employés de libre-service, d’aides à domicile et d’aides ménagère, mais également sur des postes de télévendeurs, d’ouvriers non qualifiés emballage et manutention, etc.

répartition-embauches-par-s

Des chiffres qui montrent à quel point le secteur de la santé et de l’action sociale s’est fortement développé. À l’exception d’une partie du personnel médical comme les médecins, ce sont plutôt des emplois faiblement qualifiés. Parmi les 16 000 emplois créés entre 2007 et 2013, 7 000 l’ont été dans ce domaine.

L’hébergement et la restauration sont également des secteurs très dynamiques et devraient continuer de l’être avec le classement du Los Angeles Times ! Selon l’agence d’urbanisme de Bordeaux métropole, A'urba, le tourisme a représenté plus de 17 000 emplois équivalents temps plein en 2011.

secteur-du-tourisme

Un sacré coup de publicité qui va également booster, directement ou indirectement, trois secteurs en pleine croissance : les activités financières et d’assurance, l’information et la communication et les activités spécialisées, scientifiques et techniques (services aux entreprises de pointe).

répartition-embauche-par-se

Bordeaux attend toujours ses cadres

Du côté des métiers de l’innovation et de la recherche, composantes essentielles dans la quête de compétitivité, les performances de Bordeaux sont modestes. Le potentiel « technopolitain » bordelais est faible comparé aux autres métropoles françaises, qu’il s’agisse des moyens financiers engagés ou des compétences de pointe présentes dans le bassin d’emplois. C’est particulièrement le cas pour les cadres dont le poids n’est que de 10,7% contre 12,3% dans l'ensemble des métropoles de l’Hexagone. Pourtant, les ingénieurs, cadres études R&D informatique, et les responsables informatiques étaient parmi les 10 premiers métiers en nombre de projets de recrutement non saisonnier en 2016.

La métropole girondine est donc créatrice d’emplois mais offre encore des opportunités limitées pour les cadres. Entre juin 2014 et mai 2015, on dénombre 782 offres d’emplois par semaine en Gironde pour 100 000 actifs. C’est trois fois moins que dans le département du Rhône. Bordeaux reste néanmoins la deuxième ville préférée des cadres derrière Toulouse.

Retrouvez toutes les offres d'emplois à Bordeaux et dans le Sud Ouest, secteur par secteur, et selon votre niveau de qualification.

Partager cet article sur :

le 05/01/2017 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi