Entreprises qui recrutent

Courtepaille fête ses 50 ans et continue de recruter

Courtepaille fête ses 50 ans et continue de recruter

Courtepaille est la plus ancienne enseigne de restauration en France. C'est aussi une entreprise qui continue de se développer sur tout le territoire et de regarder vers l'avenir. Retour sur les particularités d'une marque qui fait partie du paysage avec Luc Négri, Directeur des Ressources Humaines.

Ce mois de septembre est un peu particulier pour Courtepaille...
Effectivement, nous fêtons les 50 ans de l'enseigne cette année au mois de septembre. Il y a un demi-siècle ouvrait le premier restaurant Courtepaille à Rouvray en Bourgogne. Aujourd'hui, nous comptons 230 restaurants sur tout le territoire dont la majorité (près de 160) est constituée de succursales et d'une soixantaine en franchise. Au total, nous avons dépassé le cap des 3000 collaborateurs sous enseigne.

50 ans d'histoire pour une enseigne de restauration, cela implique un certain attachement à l'entreprise et des valeurs ?
Oui, nous sommes la plus ancienne enseigne de restauration en France, certains de nos collaborateurs sont en effet fidèles depuis près de 30 ans. Même Jean Loisier, le créateur de Courtepaille, qui n'a pourtant plus aucune responsabilité dans l'entreprise, est toujours présent. Par exemple, à chaque changement de carte nous lui adressons un exemplaire pour avoir son avis et ses commentaires. Il existe un affect très rare avec la marque qui est présente depuis si longtemps dans le quotidien des Français.

L'enseigne continue de se développer, vous recrutez donc sur les différents métiers de la restauration ?
Exactement, pour accompagner notre développement, avec comme objectif d'avoir entre 290 et 300 restaurants d'ici 2015, nous allons recruter entre 20 et 25 personnes pour chaque nouveau restaurant. Un restaurant Courtepaille est en effet toujours organisé de manière traditionnelle avec un chef d'établissement, le directeur, une équipe d'encadrement composée d'un adjoint et un ou deux assistants de direction restauration. Les salariés employés vont quant à eux évoluer entre les postes service et de préparation ou les postes d'office-plonge.

Pourquoi cette polyvalence dans les postes ?
C'est une des particularités de l'enseigne depuis 1961 : chacun des collaborateurs travaille à la fois en préparation et en service. Ce qui nous permet d'avoir des postes et des missions variées qui vont changer d'une semaine sur l'autre. Cela favorise aussi l'esprit d'équipe puisque tout le monde est impliqué dans le déroulement des tâches à effectuer. Maîtriser l'ensemble des postes apporte aussi de la flexibilité, compte-tenu de notre amplitude d'ouverture journalière de 11h à 23h. Un collaborateur doit donc être à même de délivrer la prestation mais aussi de faire de l'accueil client. C'est un élément à la fois atypique et intéressant dans notre métier.

La polyvalence implique de former vos collaborateurs sur les différents métiers...
Oui, nous avons d'ailleurs depuis 2004 une école en interne : l'Ecole de Services et de Restauration Courtepaille (ESRC). Cette école a développé des programmes de formation dispensés en e-learning. Dans ce domaine, nous sommes l'une des enseignes qui est allée le plus loin en France. La formation c'est aussi une des compétences de chaque directeur de restaurant où il y a également un relais-formateur. Il s'agit d'un employé qui a été formé pour "apprendre à apprendre" et connaître tous les modules de formation. Il vient aider chaque collaborateur à développer ses compétences. Ce programme nous permet de développer le réseau et d'intégrer plus rapidement nos collaborateurs.

Quelles sont les prochaines ouvertures de restaurant prévues d'ici la fin de l'année ?
Nous allons ouvrir deux unités sur Dijon, une au Creusot, à Limoges-Sud et à Saint-Quentin en Picardie. Avec à chaque fois, entre 20 et 25 postes qui vont être créés. Les ouvertures de restaurants sont des opportunités de promotion en interne et offrent aussi des possibilités en externe. A chaque ouverture, nous essayons de trouver un équilibre entre les nouveaux collaborateurs et les personnes qui viennent d'autres restaurants.

Courtepaille a lancé aussi des applications smartphones et s'est lancé dans un plan de développement ambitieux à l'horizon 2015, c'est important sur votre marché de rester innovant ?
Nos cinquante ans d'histoire constituent notre socle, c'est l'ADN de la marque qu'il faut préserver. Mais Courtepaille c'est aussi la tradition et la modernité, la marque ne s'est jamais endormie sur ses lauriers. En 50 ans, il y a eu forcément des caps plus délicats à passer, mais nous savons aussi utiliser les nouveaux outils comme l'e-learning ou la communication digitale. Bien qu'étant la plus veille enseigne de France, nous avons creusé le sillon d'outils de formation innovants, nous avons été aussi la première enseigne à construire et articuler une politique de développement durable en cohérence avec ce que nous sommes et ces nouveaux enjeux.
Ce mix entre des valeurs sûres et la capacité à se remettre en cause se traduit aujourd'hui par un fort développement et des opportunités de carrière.

En complément

Retrouvez toutes les opportunités Courtepaille sur le site internet :



Partager cet article sur :

le 16/09/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

6 offres d'emploi

Directeur de Restaurant H/F

Courtepaille Courtepaille

Flins-sur-Seine - 78

hier sur Cadreo

Directeur de Restaurant H/F

Courtepaille Courtepaille

Agen - 47

hier sur Cadreo

Serveur Grillardin H/F

Courtepaille Courtepaille

hier sur EstJob

Serveur H/F

Courtepaille Courtepaille

05/12/2016 sur ParisJob

Serveur H/F

Courtepaille Courtepaille

Montélimar - 26

- Temps partiel

22/11/2016 sur PacaJob


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi