Contrôleur de gestion, un métier en mouvement Actualité - 01 juillet 2011

Hudson, société de conseil en recrutement et en ressources humaines, vient de publier l'édition 2011 de son étude sur la fonction de Contrôleur de Gestion. Une enquête qui apporte des éclairages sur les formations et expériences prisées, les attentes des recruteurs, et l'évolution de la première fonction de cadre financier recrutée sur le marché de l'emploi français.
Grâce à de nombreux témoignages de contrôleurs de gestion et de directeurs financiers, le cabinet Hudson a analysé en détails le métier pour apporter des éclairages et des conseils concrets aux recruteurs comme aux candidats : quelles sont les attentes des recruteurs ? Les formations et les expériences les plus appréciées ? Comment évolue le métier ?...
Première fonction de cadre financier recrutée sur le marché, le contrôle de gestion a gagné, depuis 5 ans, une assise solide et durable.

Comme le rappelle Frédérick Martin, Directeur du département Finance d'entreprise d'Hudson, "aujourd'hui, il n'y a plus de management d'entreprise sans une fonction et des outils de contrôle de gestion performants. Le contrôleur de gestion est à tout niveau de l'entreprise et son rôle est devenu primordial."


L'école de commerce, la voie royale ?

Fonction indispensable à l'entreprise, le métier de Contrôleur de Gestion a mieux résisté que les autres dans un contexte de crise particulièrement difficile et retrouve un réel dynamisme depuis octobre 2010. Côté candidats, la préférence des recruteurs en termes de formation varie de l'école de commerce au profil universitaire, d'une année sur l'autre. En 2011, c'est l'école de commerce qui fait pencher la balance.


Les compétences clefs pour évoluer

Pour s'inscrire au mieux dans ces évolutions, le contrôleur de gestion doit développer des compétences spécifiques. Outre la compétence financière essentielle, il doit avoir une grande aisance dans l'utilisation du système d'information qui constitue son outil de travail. L'autre aspect important est défini dans l'intitulé même du poste par le mot "gestion". En relation permanente avec tous les services, il doit faire preuve de fortes qualités relationnelles et pédagogiques. Doté d'un rôle de conseil, il est le premier contact financier d'un opérationnel.


Un poste devenu stratégique

Le contrôleur de gestion "nouvelle génération" analyse les chiffres de la période révolue, dans le but de mettre en oeuvre des actions adaptées dans le présent. Proactif, il doit sortir de sa zone de confort qu'est l'expertise financière pour comprendre les caractéristiques du secteur d'activité, de l'entreprise et déterminer comment créer de la valeur en prenant en compte le secteur et le positionnement de l'entreprise. "L'entreprise ne créera pas de nouveau business sans en parler au financier. Et la personne qui va mécaniser ce nouveau business, c'est le contrôleur de gestion" explique Frédérick Martin, Directeur de la Practice Finance d'entreprise chez Hudson.

Flux RSS Newsletter
rechercher une offre d'emploi