L'emploi à Paris

Circulation alternée : quelles solutions pour aller travailler ?

Circulation alternée : quelles solutions pour aller travailler ?

Le verdict est tombé lundi après-midi : suite au pic de pollution, tous les véhicules aux plaques d’immatriculation impairs devront rester au garage ce mardi 6 décembre. Un vrai cauchemar pour les franciliens des 22 villes concernées qui comptent sur leur véhicule tous les jours. Mais il existe quelques astuces pour pouvoir vous rendre au travail aujourd’hui.

Et c’est reparti pour un tour : pour la quatrième fois depuis 1997, la préfecture de Paris a de nouveau imposé à la moitié des franciliens de laisser leur véhicule au garage. Et cette fois-ci, ce sont les plaques impaires qui sont bannies des routes d’Ile-de-France. Cette loterie maudite met une grande partie de la population dans la pagaille, et peut même coûter cher (de 22 à 35 euros d'amende) à ceux qui tenteraient de déjouer la règle. Mais rassurez-vous, il existe quelques astuces pour rendre cette journée supportable.

Circulation alternée

Le covoiturage

Si la circulation alternée interdit aux véhicules impairs de circuler, toutes les voitures transportant au moins 3 personnes, et ce quelle que soit leur plaque, sont autorisées. N'hésitez pas à demander à vos voisins/collègues/amis travaillant dans le coin ou sur votre chemin de vous emmener ou de les conduire. En plus de rendre le voyage plus sympathique, cela pourrait s’avérer être une solution alternative pour vos trajets.

Rendez vous sur les sites de covoiturage qui regorgent d’annonces ou sur Twitter. Le site BusBusCar propose également une mise en relation entre utilisateurs.

Les transports en commun

Tous les transports en commun sont gratuits aujourd’hui, toutes zones confondues (bus, tramway, RER et Transilien). "Ce sera renouvelé mercredi si le pic est renouvelé", a précisé sur France Info le vice-président de la région chargé des transports, Stéphane Beaudet. Une telle mesure coûte quatre millions d'euros par jour à la région. Autre solution, les Autolib : le service de Bolloré offre la première heure gratuite pour toute utilisation des 4 000 véhicules placées dans les 6 300 bornes de la capitale.

L’utilisation de véhicules propres

Si vous avez des véhicules électriques, hybrides, fonctionnant au gaz, vous aurez le droit de circuler dans Paris quelle que soit votre plaque.

La location de véhicule

Plusieurs sites de location de voitures pourront vous sauver la mise aujourd’hui : le système Communauto notamment permet de réserver une voiture à 1,50 euro de l’heure. Attention, il n’existe qu’une petite centaine de stations ouvertes en Ile-de-France qui pourraient rapidement être prises d’assaut. Il y a également le groupe E-loue qui propose des voitures aux plaques paires. Plus de 3 000 locations ont été prévues d’ici ce soir.

Le télétravail

Si vous ne parvenez pas à trouver votre bonheur parmi ces solutions, renseignez-vous auprès de votre employeur pour faire une journée de travail à domicile. Mais attention à ceux qui voudraient imposer leur absence !  Dans une interview au Figaro datant de mars 2014, l'avocat spécialiste du droit du travail Eric Rocheblave mettait déjà en garde : "La circulation alternée n'a pas le caractère de force majeure : les salariés étaient avertis et avaient la possibilité de s'organiser."

ile de france_opt

Partager cet article sur :

le 06/12/2016 par Juliette Pignol


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi