Marché de l'emploi

Les derniers chiffres du chômage dans le Sud-Ouest

Les chiffres du chômage pour le mois d'octobre sont tombés. La tendance est à la baisse au niveau national. Mais ce n'est pas le cas dans tous les départements et pour tous les secteurs d'activité.

Fin octobre 2016, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a baissé de 11 700 en octobre. Soit – 0,3% par rapport à septembre selon les chiffres de Pôle emploi. Cette catégorie, qui regroupe les chômeurs sans aucune activité et tenus de chercher du travail, compte aujourd’hui un peu moins de 3,5 millions de personnes. Le repli est moins important que le mois précédent mais la courbe continue de baisser. L’embellie est davantage prononcée chez les moins de 25 ans (–1,5% sur un mois), que chez les 25 à 49 ans (–0,4%). Et le chômage progresse même chez les seniors de 50 ans ou plus (+0,4% sur un mois).

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C (incluant ceux qui ont exercé une activité réduite) a diminué de 0,4%, soit 19 400 chômeurs en moins. En revanche, sur les trois derniers mois, la tendance est encore à la hausse (+ 0,3%). Fin octobre, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité atteint 3 478 800 personnes, et 5 460 800 en comptant ceux en activité réduite.

demandeurs-emploi-oct-2016

Carte du chômage dans le Sud-Ouest

Sur un an, entre octobre 2015 et 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a diminué dans les treize régions de France métropolitaine : entre –5,7% en Bourgogne-Franche-Comté et –0,6% en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Toutefois, toutes catégories confondues (A,B,C), ce nombre ne diminue que dans cinq régions de France métropolitaine, est stable en Île-de-France et augmente dans les sept autres régions (entre –1,7% en Bourgogne-Franche-Comté et +1,8% en Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Les métiers des services les plus impactés

Concernant les secteurs d’activité, les services à la personne et à la collectivité sont les plus touchés avec plus d’1,1 million de chômeurs, suivis du commerce, de la vente et de la grande distribution (environ 800 000 demandeurs d’emploi). Inversement, les secteurs de la banque-assurance et de l’immobilier se portent bien, avec seulement 64 000 demandeurs d’emplois, toutes catégories confondues.

Partager cet article sur :

le 28/11/2016 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi