Entreprises qui recrutent

Chez Stanhome, le travail est "d'abord un plaisir"

Chez Stanhome, le travail est "d'abord un plaisir"

Fer de lance de la vente à domicile, Stanhome World distribue ses produits pour la maison, la beauté et le bien-être dans toute la France grâce à ses 8500 conseiller(e)s de vente. Un métier ouvert à tous, idéal pour celles et ceux qui apprécient l'autonomie et le travail "à temps choisi", comme nous l'explique Chantal Matteucci, elle-même conseillère chez Stanhome depuis 3 ans.

Pouvez-vous nous présenter la société Stanhome ?
La société Stanhome World fait partie du groupe Yves Rocher et présente 2 marques, Stanhome et Kiotis. Stanhome commercialise des produits d'entretien et Kiotis des produits de bien-être aux huiles essentielles. Cela peut concerner aussi bien le soin du visage que le maquillage ou la relaxation...

En quoi consiste le métier de conseillère de vente ?
Pour ma part, je vends des produits Stanhome, mais je suis surtout spécialisée en Kiotis, c'est-à-dire que je fais des ateliers à domicile, de soin du visage, de maquillage, de soin des pieds et de relaxation. Cela peut aussi porter sur les jardins et les senteurs, avec des parfums à découvrir et apprendre à choisir son parfum en fonction de ses attentes. Les personnes font elles-mêmes leurs soins, je leur apprends simplement les bons gestes pour qu'elles puissent les reproduire chez elles. Elles bénéficient donc à chaque fois d'un soin offert, avec la possibilité d'acheter ensuite le produit. Tout le reste est gratuit.

A quoi ressemble une journée "type" ?
C'est un travail à temps choisi. Je détermine ma journée en fonction de mes envies mais aussi de la demande des clientes. Le matin je m'occupe de préparer les commandes et de les livrer. L'après-midi est en général consacrée à un atelier. A chaque fois, je rencontre entre 5 et 8 personnes. Au total je réalise en moyenne 4 ateliers par semaine, mais cela dépend des périodes de l'année. Nous nous imposons nos propres objectifs en fonction du salaire que l'on souhaite obtenir. Cependant, il y a aussi des challenges organisés par la société, qui permettent de remporter des cadeaux, notamment des voyages.

Pourquoi avoir choisi d'être conseillère de vente ?
J'avais envie de travailler pour moi et d'être libre, suite à l'arrivée de mon troisième enfant. Je me suis alors penchée sur le métier de conseillère de vente à domicile. La différence est que chez Stanhome, il n'y avait pas besoin d'investir en produits. En plus, j'étais plus particulièrement intéressée par les produits Kiotis, ayant déjà fait de l'aromathérapie. La première année, je l'ai vraiment fait à temps choisi. La seconde année a ensuite été plus active afin d'évoluer dans la société. C'est un "sacré" métier car lorsqu'on est en atelier ou en démonstration, on n'a pas l'impression de travailler. C'est avant tout un plaisir !

Quels sont les autres avantages de votre emploi ?
En termes de rémunération, 16 ateliers par mois rapportent 1.000€. Sachant que nous comptons 5 heures de travail pour un atelier de la préparation à la livraison. Cela fait 20h de travail par semaine. Dans un cursus normal, un salarié au smic gagne pratiquement le même salaire en étant à 35h. L'autre avantage à être chez Stanhome, c'est qu'il y a une vraie solidarité. De plus, les conseillères de vente ne paient rien en ce qui concerne la logistique, les catalogues, etc. 

Comment devient-on conseillère de vente chez Stanhome ?
Pour les personnes qui ont envie de rentrer, soit on est déjà en contact avec une conseillère ou une animatrice, qui vous recrute et vous forme, soit on peut faire une demande par internet. Lorsqu'une conseillère commence, elle a d'abord trois mois d'essai. Le matériel pour travailler lui est alors fourni gratuitement, sous la forme d'un sac avec 100€ de produits à l'intérieur. Ensuite, au fur et à mesure des commandes qui vont être passées, la conseillère va gagner d'autres produits, qui peuvent aller jusqu'à 900€. C'est ce qui lui permet de ne pas avoir à investir, ce qui est un énorme avantage.
En termes de formation, la nouvelle personne recrutée va en formation avec son Animatrice référente. Chaque semaine, elle est appelée par le service " Stan-relation ", qui peut répondre à ses questions, l'aider dans ses challenges. Il est aussi possible de se former 24h/24h via Internet, avec un système de e-learning et des démonstrations en vidéo. Cela est très pratique pour les personnes qui sont conseillères en complément d'un autre travail.

Quelles sont les évolutions possibles vers d'autres postes ?
Lorsqu'une personne commence, elle est Vendeuse à domicile indépendant (VDI). Selon le chiffre d'affaire réalisé sur 9 mois, on peut devenir VRP. La personne est alors assimilée salariée de la société. Nous sommes alors toujours à la commission, mais nous recevons un bulletin de salaire tous les mois et nous cotisons pour la retraite. Il est également possible de devenir Animatrice et de manager sa propre équipe. Ensuite, on peut devenir directrice de division, avec un ou deux départements à sa charge, puis directrice de région, sachant que la France est découpée en 5 régions. Vient ensuite la direction nationale.

En complément


Partager cet article sur :

le 15/04/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

0 offres d'emploi

Nous n’avons pas trouvé offre correspondant à votre recherche.
Pour obtenir plus de résultats élargissez votre recherche sur un département ou une région.


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi