Marché de l'emploi

Bilan du marché de l'emploi en 2011 : une année de contrastes

Bilan du marché de l'emploi en 2011 : une année de contrastes

Après une année de transition en 2010, l'année 2011 a été, quant à elle, l'année des contrastes. En effet, 2011 a commencé sous le signe de l'embellie économique, puis l'emploi a connu un fléchissement dès le 3ème trimestre, qui malheureusement se confirme au 4ème trimestre. Marie-Claire Lemaitre, Directeur Général du Groupe Mercuri Urval France tire un bilan de cette année 2011 et des perspectives pour 2012.

Quels ont été les secteurs porteurs en 2011 qui le demeureront en 2012 ?
Au-delà des traditionnels marchés de la santé, de l'agroalimentaire et de l'énergie, le secteur public et le secteur de l'économie sociale et solidaire se sont bien maintenus en 2011.
En 2012, tous ces secteurs devraient rester stables avec notamment de belles opportunités sur les secteurs du commerce, de la distribution, des high-tech et télécoms, de l'automobile, de la banque et de l'assurance. 
 
Quel est votre regard sur le marché de l'emploi pour 2012 ?
A la veille de 2012, une nouvelle crise frappe le marché de l'emploi sur l'ensemble des secteurs de l'économie. La frilosité des entreprises n'est pour autant pas avérée. 
L'année prochaine devrait encore faire vivre au marché de l'emploi des phases de recrutements soutenus et des phases d'accalmie. Plus que jamais, les candidats devront faire preuve de discernement dans leur sélection d'offres et aussi de réactivité car les besoins des entreprises sont d'une manière générale très urgents lorsqu'ils se font jour. Les repères de saisonnalité des offres seront brouillés et il faudra d'une manière générale être très à l'affût, que l'on soit candidat ou entreprise. Sélectivité, réactivité et authenticité seront les vertus cardinales d'une bonne recherche (de poste comme de candidat).
En France, force est de constater que l'offre et la demande ont beaucoup de mal à se rejoindre : d'une part le nombre des demandeurs d'emploi augmente et d'autre part les besoins des entreprises ne sont pas satisfaits.
 
Quels conseils pouvez-vous donner aux différents profils de candidats pour 2012 ?
En 2011, même si les caprices de la Bourse ont impacté la conjoncture économique paradoxalement le marché des cadres, cadres supérieurs et dirigeants est demeuré assez actif. La raison en est que ces profils agissent directement et rapidement sur la performance et la croissance des entreprises ; ils constituent donc, même en période de crise, des cibles privilégiées. Dans le cadre d'une recherche, il est essentiel de mettre en évidence en quoi on a apporté une véritable valeur ajoutée économiquement vérifiable dans chacun de ses postes.  Les jeunes diplômés et les seniors, pour qui cette conjoncture est plus difficile à traverser, doivent rester très flexibles sur le choix des secteurs et ne pas hésiter à élargir leur champs d'investigation. 

Partager cet article sur :

le 08/12/2011


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

31 offres d'emploi

Directeur de Maison Accueil Spécialisée H/F

Mercuri Urval Mercuri Urval

La Roche-sur-Yon - 85

il y a 12 heures sur Cadreo

Technico-Commercial H/F

Mercuri Urval Mercuri Urval

Rhône-Alpes

- Poste ouvert au télétravail

01/12/2016 sur RhonealpesJob

Directeur de Filiale France H/F

Mercuri Urval Mercuri Urval

Île-de-France

01/12/2016 sur Cadreo

Secrétaire Général H/F

Mercuri Urval Mercuri Urval

Laon - 02

25/11/2016 sur Cadreo

Ingénieur Sécurité Environnement H/F

Mercuri Urval Mercuri Urval

Châteauroux - 36

25/11/2016 sur Cadreo


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi