Marché de l'emploi

8 chiffres à connaître sur l’emploi et le travail

8 chiffres à connaître sur l’emploi et le travail

Dans son édition 2016 des "Tableaux de l'économie française", l'Insee s'est notamment intéressé au marché du travail. L'occasion de dégager quelques chiffres significatifs.

72 000

Depuis 2014, c’est le nombre de femmes actives supplémentaires qui ont intégré le marché du travail tandis que celui des hommes est en recul de 20 000. Aujourd’hui, 12,4 millions de femmes sont en emploi. Au total, la population active française est estimé à 28,6 millions de personnes de 15 ans ou plus, dont 25,8 millions d’actifs ayant un emploi et 2,8 millions étant au chômage. Le reste de la population âgé de 15 ans ou plus est considérée comme inactive par le Bureau international du travail. Depuis 2005, la population active a également augmenté de 1,3 million de personnes…

PEmploi

30%

Fin 2014, le taux d’emploi des 15-64 ans s’établit à 64,3%, en hausse de 0,5 point pour les femmes et en recul de 0,2 point pour les hommes. La population en emploi des seniors (50-64 ans) a elle progressé de 30% au cours des 10 dernières années. Leur taux d’emploi s’élève ainsi à 58,7%, gagnant 1,1 point par rapport à l’année précédente. La hausse la plus significative concerne les personnes âgées de 55 à 64 ans : + 9,2% pour un taux d’emploi de 47%. Du côté des jeunes (15-24 ans), le taux d’emploi s’élève à 28,4% porté par les femmes : +0,6 point (-0,5 point pour les hommes). En 10 ans, la population en emploi des jeunes a chuté de 11%...

Pemploitauxemploiparâge

1 400 000

Fin 2014, le taux de chômage s’établit à 9,9%, soit 2,8 millions de personnes à la recherche d’un emploi. Un taux qui s’est stabilisé après deux années de hausse. Derrière les chiffres du chômage se cache une autre réalité : le « halo » autour du chômage. Ainsi, 1,4 million de personnes sont à la recherche d’un emploi mais ne sont pas disponibles ou encore souhaitent travailler mais ne recherchent pas d’emploi, anticipant d’avance d’être exclu du marché du travail… Le chômage touche également davantage les hommes que les femmes mais aussi les ouvriers que les cadres et les employés avec un rapport du simple au triple…

T’es une fille et t’as pas d’emploi ? Non mais halo quoi !

Pemploichômage

50 900 000 000

En 2014, 1,975 million de personnes sont concernés par les dispositifs ciblés d’aide à l’emploi, en hausse de 6% en un an. Ainsi, malgré une baisse des embauches, « le nombre de salariés en contrat aidé augmente de 15 % », selon l’Insee. En 2013, les dépenses pour les politiques du marché du travail se sont élevés à 50,9 milliards d’euros, soit 2,4% du produit intérieur brut (PIB). Principale utilisation de cette somme : les dépenses d’indemnisation du chômage et le financement des contrats aidés. En Europe, la France est l’un des pays qui consacre le plus d’efforts aux interventions sur le marché du travail, note l’Insee.

PemploiContratsaides

26%

C’est, en pourcentage, la réduction annuelle du travail des Français entre 1950 et 2013. Un recul essentiellement marqué en 1968 avec la 4ème semaine de congés payés puis en 1981 avec la 5ème. Le temps de travail a ensuite encore diminué avec le passage aux 35 heures. Dans le même temps, le travail à temps partiel ne cesse de progresser : en 2014, sont taux est de 19% contre moins de 10% il y a 30 ans… Au Danemark, il culmine à 50% quand la moyenne européenne est de 20%. En France comme au sein des 27, les femmes sont les plus touchées par le temps partiel.

PemploiDureetravail

5 400 000

C’est le nombre de personnes employées par la fonction publique au 31 décembre 2013, soit 20% de l’emploi total. Principal employeur : la fonction publique de l’État, suivi par la territoriale et l’hospitalière. Cette même année, 183 500 salariés supplémentaires, bénéficiaires de contrats aidées ont rejoint la fonction publique. Entre 2002 et 2013, l’emploi dans la fonction publique a progressé de 7,6%.

PemploiFonctionpublique

75,7%

C’est en pourcentage le nombre de personnes travaillant dans le secteur tertiaire en France. 13,9% travaillent dans le secteur de l’industrie, 6,6% dans la construction et 2,8% dans l’agriculture. La part du secteur tertiaire a progressé de 22 points en 40 ans quand celle de l’industrie s’est quasiment réduite de moitié. L’agriculture et la construction ont perdu respectivement 7 et 3 points. Désormais les femmes, occupent 55,8% des emplois dans le tertiaire, elles sont 28,6% dans l’industrie, 28,4% dans l’agriculture et 11% dans la construction. A titre de comparaison, en UE, le poids du tertiaire atteint 83% de l’emploi au Royaume-Uni, les secteurs de l’industrie et de la construction représentent toujours 30% des emplois en République tchèque, en Slovaquie et en Pologne tandis que la Roumanie emploi un salarié sur 3 dans l’agriculture. A l’échelle européenne, ce secteur emploie seulement 5% des salariés…

PemploiActivitesfemmes

2 202

C'est le salaire mensuel moyen en équivalent temps plein (EQPT) dans le secteur privé. Depuis 2012, le salaire des net moyen a reculé de 0,3% en euros constants (inflation corrigée), soit autant qu'entre 2011 et 2012. Le salaire net médian s'élève à 1 772 euros par mois. Les 10 % de salariés les moins bien rémunérés perçoivent un salaire net mensuel inférieur à 1 200 euros. Les 10 % de salariés les mieux rémunérés gagnent eux un salaire net mensuel supérieur à 3 544 euros. Si l'écart salarial moyen entre les hommes et les femmes continue de reculer, il s'élève tout de même en 2013 à 19% en faveur des hommes... Quant au pouvoir d'achat il a augmenté de 1,1 % en 2014 après deux années de recul.

Pemploisalaire

 

> 10 chiffres clés sur le monde du travail

En complément


Partager cet article sur :

le 03/03/2016 par Guirec Gombert



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi