Vie professionnelle

7 salariés sur 10 confiants dans leur avenir au sein de l'entreprise

7 salariés sur 10 confiants dans leur avenir au sein de l'entreprise

Alors que 35% des salariés pensent pouvoir être un jour être victimes de discrimination dans leur entreprise, contre 39% l'année précédente, le Medef juge le climat en entreprise "plus apaisé".

Dans sa troisième enquête consécutive sur la perception des discriminations en entreprise, le Medef estime que "globalement, et malgré le contexte économique qui reste difficile, le climat en entreprise semble s'être détendu". Un jugement qui s'appuie notamment sur le recul du nombre de salariés estimant pouvoir être un jour victimes de discrimination : 35% aujourd'hui, contre 39% un an plus tôt. Autre signe d'apaisement, l'organisation patronale cite la plus forte confiance en leur avenir des salariés dans l'entreprise. Elle s'établit à 71% contre 63% en 2013.

"Des marges de progrès encore possibles"

Parmi les profils pouvant être le plus victimes de discrimination, les seniors ou les personnes affichant une appartenance religieuse voient leur situation s'améliorer. Pour 74% des personnes interrogées, un salarié de plus de 50 ans peut être recruté dans son entreprise (+4 points) comme 65% de ceux affichant leur religion (+6 points).

Le Medef estime que "des marges de progrès sont encore possibles". Ainsi alors que 87% des salariés estiment que la diversité et l'égalité des chances doivent être un axe prioritaire ou important pour l'entreprise, seulement 62% d'entre eux jugent que c'est réellement le cas. Autres axes d'amélioration identifiés par les salariés en entreprise : l'équilibre vie privée-vie professionnelle (97%), la santé et la sécurité au travail (96%), l'exemplarité des managers (86%) et le développement durable (74%).

Partager cet article sur :

le 09/10/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi