Marché de l'emploi

6 métiers porteurs en 2014

6 métiers porteurs en 2014

Comme chaque année, le cabinet Robert Half a réalisé sa sélection des "jobs en or en France". Six fonctions ont été passées à la loupe : attractivité, rémunération... Autant d'informations utiles pour se positionner sur le marché du travail.

1. Contrôleur Financier (Finance d'Entreprise)

Mission : Le Contrôleur Financier occupe souvent une position maîtresse dans une organisation qui nécessite une interface entre la direction opérationnelle du périmètre dont il a la charge (filiale, business unit...) et la direction financière du groupe dont il dépend. En tant que support de la performance des opérations ("business partner") et garant de la fiabilité de l'information financière, il tient un rôle particulièrement stratégique et exposé.

Rémunération : entre 47.000 euros et 110.000 euros annuel.

Evolution de carrière : vers un poste de Directeur administratif et financier.

2. Comptable Général (Comptabilité)

Mission : Le Comptable Général est toujours particulièrement recherché, notamment dans le secteur de la gestion immobilière. Les profils polyvalents en comptabilité générale, copropriété et gérance sont très prisés. Dans les filiales de groupes internationaux, les entreprises font appel à des profils de comptables généraux polyvalents : au-delà d'un niveau d'anglais au moins opérationnel, ce sont des profils qui doivent démontrer de grandes capacités d'analyse et de synthèse. Ils sont souvent en charge de l'établissement des budgets, de la réalisation des reportings et doivent se montrer force de proposition auprès de leur direction.

Rémunération : de 28.000 euros à 35.000 euros annuel.

Evolution de carrière : Chef Comptable ou de Contrôleur Financier en filiale.

3. Compliance Officer (Banque)

Mission : Responsable de la mise en oeuvre des règles de déontologie et du contrôle interne, il est garant du respect et de la mise en conformité de la réglementation financière et des procédures internes. Les obligations se sont considérablement renforcées et les récents évènements au sein de certaines banques ont accentué la demande sur ce type de profils, déjà pénuriques, pour l'intégralité du secteur financier.

Rémunération : entre 50.000 euros et 90.000 euros annuel.

Evolution de carrière : En transversal vers d'autres métiers : banque d'investissement, marchés financiers, banque commerciale, etc.

4. Data Scientist

Mission : Il analyse l'ensemble des données internes et externes à disposition de l'entreprise et permet une exploitation optimale de la "connaissance client" dont dispose l'entreprise. Il exploite et croise l'ensemble des datas à disposition de la compagnie (site internet, carte bancaire, recouvrement, ...). Les candidats issus des écoles les plus prestigieuses bénéficient de rémunérations très attractives.

Rémunération : entre 40.000 et plus de 60.000 euros annuel.

Evolution de carrière : vers une Direction Marketing par exemple.

5. Responsable Rémunération & Avantages Sociaux

Mission : Il harmonise et oriente la politique de rémunération du groupe, et se positionne en tant que conseil en interne pour faciliter son application. A la croisée des chemins entre les Relations Humaines et la fonction finance, il est le plus souvent rattaché à une Direction des Ressources Humaines. Formidable levier d'attraction et de rétention des talents par les systèmes de rémunération, de bonus et de primes qu'elle contrôle et déploie, cette fonction est également un outil précieux pour le pilotage de la masse salariale.

Rémunération : entre 50.000 et 70.000 euros annuel.

Evolution de carrière : Directeur Rémunération & Avantages Sociaux puis Directeur des Ressources Humaines.

6. Directeur Technique

Mission : Il est le garant de la fiabilité de l'infrastructure matérielle devant être optimisée pour le bon fonctionnement des applicatifs métiers. Il accompagne sa Direction Générale dans l'arbitrage des choix stratégiques en termes d'infrastructure informatique face notamment au tournant inévitable que représente la digitalisation du business.

Rémunération : entre 75.000 et 120.000 euros annuel.

Evolution de carrière : vers la DSI ou la direction générale d'une société dans l'informatique ou encore vers le conseil (direction de projets).

Partager cet article sur :

le 27/06/2014



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi