Marché de l'emploi

540.000 emplois aidés à la fin 2013

Pour inverser la courbe du chômage, le gouvernement mise sur les emplois aidés. Plusieurs dispositifs devraient permettre de dynamiser le marché du travail d'ici décembre.

Les sondages ne vont pas dans le sens du chef de l'Etat. Pourtant, François Hollande est déterminé à endiguer la hausse du chômage. Pour inverser la tendance, il mise sur les emplois aidés. Trois dispositifs bien distincts pourraient ainsi créer 540.000 emplois d'ici à la fin de l'année.  

Les contrats uniques d'insertion 
Quelque 400.000 contrats uniques d'insertion devraient faciliter le retour à l'emploi des personnes au chômage rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. 340.000 seront des contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE) dans les secteurs non marchands. Dans le privé, 50.000 contrats initiative emploi (CIE) seront également financés.

Les emplois d'avenir 
Aujourd'hui, 46.000 de ces contrats ont été signés. Le président de la République en espère 100.000 d'ici la fin de l'année. Les emplois d'avenir s'adressent à des jeunes de 16 à 25 ans, non qualifiés ayant connu plus de 6 mois de chômage au cours de l'année et qui vivent dans les zones urbaines sensibles. Le secteur privé comme public sont concernés, mais dans le premier cas les aides gouvernementales devraient être moins élevés.

Les contrats de génération
L'objectif de ces contrats est double. Ils doivent à la fois permettre aux plus jeunes d'entrer sur le marché du travail et aux seniors d'y rester. Ils prendront la forme d'une aide forfaitaire de 4.000 euros par an jusqu'à trois ans aux entreprises de moins de 300 salariés qui embauchent en CDI un jeune de moins de 26 ans tout en maintenant en emploi un salarié de plus de 57 ans. Le gouvernement mise sur 75.000 contrats d'ici mars 2014 et jusqu'à 500.000 à la fin du quinquennat.

Les emplois francs 
Dernier contrat particulièrement médiatisé ces derniers jours, le contrat d'emploi franc est une aide de 5.000 euros versée en deux fois à une entreprise qui embauche en contrat à durée indéterminée un jeune de moins de 30 ans vivant dans une zone urbaine sensible. Actuellement le dispositif est testé dans 10 villes. 5.000 contrats sont attendus cette année et 10.000 dans les trois ans à venir.

Partager cet article sur :

le 09/08/2013



Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi