Vie professionnelle

31% des Français ont déjà travaillé le dimanche

31% des Français ont déjà travaillé le dimanche

Le travail dominical "touche donc de plus en plus de personnes", note l'Insee dans son dernier rapport.

Si le week-end reste un moment privilégié de repos, de plus en plus de personnes travaillent le dimanche et de moins en moins le samedi, selon la Portrait social 2014 réalisé par l'Insee et publiée mercredi. Depuis 25 ans, la part des personnes exerçant au moins heure le week-end est stable (24%) comme le temps travail moyen exercé : 6h30 par jour. Mais "cette stabilité cache une baisse le samedi et une hausse le dimanche", explique l'étude. Ainsi, 30% des personnes en emploi travaillaient plus d'une heure le samedi en 2010, contre 36% en 1986. Le dimanche, cette proportion est passée de 13% à 17% sur la même période. Et si l’on prend en compte les personnes qui ont déjà travaillé de manière habituelle ou occasionnelle le dimanche, cela représente « 31% des personnes en emploi en 2010 ».

Des secteurs plus touchés par le travail dominical

C’est dans l’agriculture, l'hôtellerie-restauration, le commerce, ou encore les transports, avec plus d'un travailleur sur trois sur le pont le samedi ou le dimanche que le travail dominical est le plus fréquent. En 25 ans, les indépendants ont également rallongé leur temps de travail le week-end d’une heure, passant de 35% à 44% contre 29% chez les employés (25% en 1986).

Les cadres et professions libérales ont à l’inverse vu leur présence au travail les week-ends reculer en 25 ans : de 35% en 1986 à 21% en 2010.

Le week-end, un moment partagé en famille

Le week-end reste toutefois un temps de repos pour l'essentiel des Français: seuls 22% des personnes de plus de 15 ans travaillaient le samedi ou le dimanche en 2010, contre plus de la moitié en semaine. Le samedi, les Français le consacrent aux courses et aux sorties, quand le dimanche c’est repos en famille.

Les hommes rattrapent également un peu de leur retard dans les tâches ménagères et l’éducation des enfants, leur consacrant ainsi «un temps nettement plus élevé le week-end qu’en semaine (42% pour les hommes, 9% pour les femmes », selon l’Insee.

 

Partager cet article sur :

le 19/11/2014


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités de l'emploi

Conseils d'emploi