Marché de l'emploi

Les 10 infos à connaître pour travailler à Lyon

Les 10 infos à connaître pour travailler à Lyon

Lyon. Ville parmi les plus prisées pour y vivre, y travailler, y créer son entreprise ou étudier. Emploi, chômage, salaires, loyers, etc. : 10 informations essentielles à connaître si vous souhaitez vous y installer ou installer votre activité.

1/ Lyon, 3ème ville de France

La Métropole du département du Rhône compte 1 354 476 habitants (, selon les derniers chiffres du recensement début 2017. Une démographie dynamique qui place la ville en troisième position derrière Paris et Marseille si l'on s'en réfère à la population intramuros. Lyon intra compte en effet 506 615 habitants contre 858 120 pour Marseille.

2/ Lyon concentre ¼ des emplois de la région

N°4 dans le Top 10 des villes les plus dynamiques en 2016*, Lyon bénéficie d’une force de travail importante. En 2013, la Métropole concentre 745 100 emplois, soit le quart de l'emploi d'Auvergne-Rhône-Alpes, et plus que chacun des départements de la région.

*selon l’évolution du nombre d’offres d’emploi déposées sur Regionsjob

3/ Un taux de chômage en-dessous de la moyenne nationale

Si le taux de chômage du département du Rhône est de 6,3% (un taux relativement bas), celui de la Métropole atteint les 9,6% de la population active. C'est 1 point au-dessus du taux d'Auvergne-Rhône-Alpes. Un chiffre à relativiser puisqu’en 2013, sur un an, l'emploi total progresse dans la Métropole lyonnaise (+ 1,5%), et ce de manière plus soutenue qu'au niveau régional (+ 1,2 %). Par ailleurs, avec 8,8% de taux de chômage, la ville de Lyon se classe 116ème sur les 321 zones répertoriées en France. Un taux qui retrouve son niveau de 2008.

4/ Les secteurs qui recrutent : Lyon à la pointe de l'industrie

Sur le plan économique, Lyon bénéficie d’atouts économiques diversifiés (industrie, BTP, tertiaire, vignoble...) et se hisse sur la première marche des agglomérations industrielles de France (hors IdF), avec 2,5% de l’emploi industriel du territoire (Acoss-Urssaf).

Secteurs-qui-recrutent

L'industrie lyonnaise tire sa force de sa diversité : l'industrie pharmaceutique est le secteur d'activité le plus spécifique de Lyon, suivi de l'industrie chimique, de l'énergie et de l'environnement, et des matériels de transports. A côté, les secteurs des sciences, des technologies propres et du numérique ont aussi permis à Lyon de se spécialiser et se différencier à l'échelle nationale. Un rayonnement qui lui permet de se classer 1ère ville française pour l'attractivité économique et la qualité de vie (enquête PWC 2015).

5/ Les métiers qui recrutent

Selon l’enquête annuelle "Besoin de main-d'œuvre des entreprises" réalisée par Pôle emploi, le bassin lyonnais concentrait 21 334 projets d’embauches en 2016. Voici les 10 métiers les plus recherchés l’année dernière par les entreprises :

métiers-qui-recrutent

> Retrouvez toutes les offres d'emploi à Lyon

6/ Meilleure ville pour les salaires

Une enquête du Journal des entreprises annonçait en mai 2015 qu’avec le salaire net moyen le plus élevé (2.184 €), Lyon était incontestablement la grande gagnante en termes d’emploi et de salaires derrière Paris. Qu’il s’agisse du salaire moyen des cadres, de ceux des professions intermédiaires, des employés où même des ouvriers, Lyon occupe toutes les premières places des classements du journal. La raison ? Le positionnement de la ville et de sa région sur des secteurs d’activités porteurs comme l’informatique, la R & D, l’industrie pharmaceutique et l’ingénierie.

7/ Sièges sociaux, sociétés de la nouvelle économie et accélérateurs de startups

Lyon accueille le siège de la société SANOFI PASTEUR et sa division vaccins. Un atout pour la région puisque le laboratoire pharmaceutique détient 25% de parts de marché dans le monde. Il dispose de 13 sites de production et R&D et emploie 14 000 collaborateurs dont 4100 en Auvergne-Rhône-Alpes (3300 salariés à Marcy l’Etoile, 700 salariés à Lyon 7ème et 170 salariés à Neuville sur Saône).

sanofi-lyon

Autre entreprise phare de la Métropole : KEOLIS LYON, la filiale du groupe Keolis (SNCF), 1er opérateur privé du transport public de voyageurs en France. Keolis Lyon emploie 4500 salariés à Lyon.

Lyon inspire également les créateurs d'entreprises qui ont doublé entre 2006 et 2014, lui permettant de passer devant Aix-Marseille, Bordeaux ou encore Toulouse. Parmi les succès, citons la start-up Amoéba et la société Poxel, spécialisée dans le développement de médicaments, qui sont entrées en bourse en 2015. Les sociétés de la nouvelle économie ne sont pas en reste, notamment du côté des startups et des biotechs lyonnaises (NightSwapping, Geolid, Digischool, Eyes Media, Alizé Pharma, ITinSell...). Ces sociétés innovantes créent de la richesse et de l’emploi. Pour ceux qui souhaiteraient lancer leur projet d'entreprise à Lyon, le programme Big Booster aide les startups à s'installer et conquérir l’international. Il en existe deux dans le monde : un à Lyon et l’autre à Boston, deux villes qui sont toutes deux reconnues pour leur excellence dans les biotechs, les cleantechs et le numérique.

> Retrouvez toutes les offres d'emploi à Lyon

8/ Lyon : une ville jeune et une offre de formation de haut niveau

Une autre étude de l’Insee note que Lyon se démarque par sa jeunesse : 25% de ses habitants ont moins de 20 ans, contre 20% dans l’ensemble des grandes agglomérations d’Europe. Ce profil est encore plus prononcé à l’échelle de la couronne lyonnaise (28%), qui comprend de nombreuses familles avec de jeunes enfants.

Forte de 180 000 étudiants, qui constituent le dixième de sa population, l’agglomération lyonnaise se positionne dans le premier quart des agglomérations européennes pour la population estudiantine, derrière Londres, Varsovie et Paris, mais devant Bruxelles, Copenhague, Amsterdam ou encore Stockholm. Universités, formations d’ingénieurs, écoles de commerce, gestion, comptabilité et formations autres : la Métropole se distingue par le niveau de diplôme de ses habitants, qui va de pair avec un taux d’activité élevé. A noter, le Rhône accueille une trentaine de Grandes écoles réputées.

étudiants

9/ Mode de vie des travailleurs

Les habitants de la Métropole peuvent apprécier une occupation de l’espace qui est moins dense que dans les autres villes de même taille. Une caractéristique qui se répercute sur les modes d’habitat. Les Lyonnais bénéficient ainsi de plus grands logements que les habitants des autres zones urbaines européennes (42 m²/hab contre 38 m² en moyenne). Une chance qui influe toutefois sur les habitudes de déplacements. Dans l’agglomération de Lyon, la voiture est ainsi plus souvent privilégiée lors des déplacements domicile-travail (53 %), au détriment des modes doux et des transports en commun, selon une étude de l’Insee.

tram-lyon

10/ Prix des loyers

Selon le site de l’observatoire des loyers, les loyers du Grand Lyon allaient de 8,9 euros à 12,1 euros mensuels par m², en 2015. Un écart indexé sur la localisation du logement, et qui diminue en fonction de l’éloignement de la ville de Lyon.

loyers

Partager cet article sur :

le 10/02/2017 par Rozenn Perrichot


En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU


Plus d'actualités sur marché de l'emploi